Crédit d’impôt export: dernières nouvelles

Le crédit d’impôt export (CIE) permet aux entreprises françaises qui embauchent un commercial dédié à son développement à l’international de bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50% de ses dépenses export (à hauteur de 80 000 euros sur 2 ans).

 

Cependant, la nouvelle loi de finance 2018, vient de changer la donne.

 

Seules les entreprises qui ont bénéficié de l’exonération en 2017 peuvent encore bénéficier du dispositif au titre de 2018, si au 1er janvier 2018, elles ne sont pas arrivées au terme des deux années d’exonération.

 

Dans les autres cas, il n’est plus possible de faire la demande de CIE à compter du 1er janvier 2018.

 

Heureusement que d’autres aides et subventions s’offrent aux exportateurs : aides régionales, assurance prospection, A3P… en attendant le verdict de Franceagrimer sur la reconduction des subventions européennes pour la promotion pays tiers sur les quatre années à venir.

 

A suivre…